• Christelle Charlier

ÉGALITÉ HOMMES FEMMES : Les hommes aussi sont victimes de harcèlement sexuel au travail


Depuis 2017 et l’affaire Weinstein, le mouvement MeToo a amené de nombreuses femmes à parler des violences qu’elles subissent.


Toutes les femmes du monde pourraient raconter des faits plus ou moins graves de comportements sexuels déviants envers elles.


La nouveauté est qu’aujourd’hui ce problème de société est ÉCOUTÉ, ENTENDU.

Mais ce qui me chiffonne, c’est que cela revient à positionner les femmes en victimes des hommes, les bourreaux. Et pourtant en entreprise, des hommes subissent eux aussi du harcèlement sexuel.


CROYANCE N°1 : ÈVE A CROQUÉ LA POMME

Les femmes aujourd’hui ont créé un mouvement de solidarité entre elles qui leur permet de dépasser la honte et la croyance collective que « si cela nous arrive à nous les femmes, c’est que nous avons forcément fait quelque chose pour que cela se produise ».


CROYANCE N°2 : LES HOMMES NE PLEURENT PAS MON FILS

Pour les hommes, parler remet en cause leur virilité qu’ils soient harcelés par des hommes ou des femmes. Et si c’est par ces dernières, ils devraient être opportunistes … c’est une croyance collective !


CROYANCE N°3 : LES HARCELEURS SONT FORCEMENT DES HOMMES

1. Harceler quelqu’un pour obtenir ses faveurs sexuelles ne nécessite pas de violences physiques mais une psychologie prédatrice : « je veux coucher avec toi, je me fous de ce que tu penses, je t’aurai ».


2. L’harceleur peut être un(e) collègue, un(e) manager, etc.


3. Il s’intéresse principalement aux célibataires en fonction de ses tendances sexuelles et a le pouvoir de leurs poser des problèmes professionnels en cas de refus.


Autrement dit, l’harceleur agit dans un contexte précis, et a du pouvoir.

Seuls 1/3 ont des pathologies psychiatriques, le reste c’est MONSIEUR et MADAME tout le monde !


CROYANCE N° 4 : L’HARCELEUR A UN ARCHETYPE PHYSIQUE POUR DOMINER SA VICTIME

Dans l’inconscient collectif, il s’agit d’une personne qui physiquement en impose mais comme les ressorts de ce harcèlement est avant tout psychologique et avec des enjeux professionnels, c’est faux. C’est, par contre, beaucoup plus vrai dans les cas de viols.


Vous pouvez aller voir le témoignage d’Yves harcelé par son manager, une femme d’1m65, 50 kilos (1) …


Mon cas : je mesure 1m80, et j’ai subi des situations de harcèlements sexuels mineurs par 2 hommes qui mesuraient entre 1m70 et 1m75 et qui étaient mes supérieurs hiérarchiques…


CROYANCE N° 5 : C’EST UN PROBLÈME HÉTÉROSEXUEL

Il existe beaucoup de documentation dans le cas du harcèlement des femmes par des hommes dans le travail dont :

· Le mooc gratuit : "Violences sexuelles et sexistes au travail : prévenir et réagir" (2)

· Une émission de télé (l’info du vrai) que j’ai regardé hier soir sur canal+, intitulé «Weinstein, l’heure des comptes »


Pour les hommes harcelés, il y a très peu d’informations et pour les homosexuels (elles), c’est inexistant.


La communication actuelle sur le harcèlement est donc fondamentalement hétérosexuelle et oppose les hommes et les femmes parce que les données à disposition sont essentiellement apportées par les femmes hétéro suite au mouvement MeToo d’autant qu’il est parti de cas de viols.


Aujourd’hui moins de 20% des entreprises ont mis en place un plan d’action préventif pour les femmes victimes de harcèlement. Même si, à l’heure actuelle, elles sont bien plus nombreuses à subir des violences, il n’empêche qu’intégrer le droit de parole des hommes harcelés ne serait pas du luxe vu que le nombre de femmes occupant des postes de managers va en s’accroissant.


Sinon cela reviendrait indirectement à appliquer la loi du Talion, et en tant que femme, il me semble fondamental d’écouter ces hommes en souffrance, par ce que c’est cela l’égalité,


C’est par la prise de conscience collective de la réalité que nous avons le pouvoir de changer les choses : il vaut mieux prévoir que guérir !


Je dédie cet article à tous les hommes qui se taisent !


Savez-vous faire la différence entre blagues salaces, harcèlement et séduction ?

Faites le test sur le site du monde : LeMonde.fr



(1) L’expérience d’Yves harcelé à son travail : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/harcelement-sexuel-les-hommes-aussi_1152561.html

(2) Mooc gratuit "Violences sexuelles et sexistes au travail : prévenir et réagir" https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6622861748737200128

Références :

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/04/10/hommes-battus-des-chiffres-pour-comprendre-une-realite-meconnue_4613224_4355770.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Violences_sexuelles_au_travail#cite_note-Aizicovici-3

https://www.cairn.info/revue-population-et-societes-2016-10-page-1.htm

https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/ddd_etu_20140301_harcelement_sexuel_synthese.pdf

https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/dossiers/egalite-professionnelle/lutte-contre-le-harcelement-sexuel-au-travail/les-chiffres-cles-du-harcelement-sexuel-au-travail/

https://www.village-justice.com/articles/cadre-juridique-des-violences-sexistes-sexuelles-dans-milieu-professionnel,32389.html

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/18/les-violences-sexuelles-touchent-plusieurs-millions-de-femmes-en-france_5202391_4355770.html

https://m.centre-hubertine-auclert.fr/sites/default/files/fichiers/documents-andrh-prevenir-le-harcelement-sexuel-reperes-pour-les-rh-1548754816-1.pdf

https://www.20minutes.fr/societe/2152807-20171017-harcelement-sexuel-profil-hommes-harcelent

https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---ed_norm/---declaration/documents/publication/wcms_decl_fs_106_fr.pdf

Pour aller encore plus loin : un guide pratique et juridique : HARCÈLEMENT SEXUEL ET AGISSEMENTS SEXISTES AU TRAVAIL : PRÉVENIR, AGIR, SANCTIONNER : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/30645_dicom_-_guide_contre_harce_lement_sexuel_val_v4_bd_ok-2.pdf

0 vue
Contact
Christelle charlier

Les Séances de coaching ont lieu en face à face, par téléphone et visio (skype par exemple)

Tél : 06 18 56 02 46

christelle.charlier@capera.fr

© 2019 par Christelle CHARLIER - Mentions légales