• Christelle Charlier

UN GRAND CHANGEMENT APRES LE CONFINEMENT ? SOYONS ACTEURS DE LA TRANSFORMATION DE NOTRE SOCIÉTÉ !



LES YA+K 1


De nombreuses personnes partagent la conviction qu'il y aura un grand changement sociétal après le confinement pourtant le monde tel qu'il est est le reflet de nos pensées et de nos croyances.


À titre individuel, nous avons tous le pouvoir de modifier le monde mais nous avons été élevés dans la croyance que c'est le contraire. Autrement dit que nous devons modifier ce que nous sommes en nous (s’adapter) pour fonctionner dans le système qui nous est proposé.


C’est sans compter sur la physique quantique qui apporte, depuis plusieurs décennies, un nouvel éclairage sur la vie et notamment à travers le constat que lors d'expériences scientifiques la présence d'un observateur change les résultats des expériences.

Autrement dit, ce que l'observateur croit, pense, modifie la réalité.

SE POURRAIT IL QUE NOS PENSÉES IMPACTENT CE QUE NOUS VIVONS ?

Nous n’en avons pas conscience et pourtant ce que nous pensons crée notre réalité.

Ce qui nous fait croire que nous n'avons pas d'impact sur ce monde est qu’entre le moment où nous avons une pensée, une idée et sa réalisation il y a en général un laps de temps plus ou moins long.


Pourtant nous sommes créateurs de nos vies en permanence et c'est d'autant plus marqué quand nous changeons notre perception de la réalité, que nous prenons conscience de nos véritables besoins car dans ce cas nous agissons en conscience (loi de l'attraction mais aussi physique des synchronicités).


Il en résulte souvent des changements impulsés par les individus comme par exemple :

  • Les start-ups, les travailleurs indépendants qui sont le résultat d'un besoin de travailler autrement

  • L’augmentation de la filière bio pour satisfaire notre besoin de manger plus sainement

  • Les violences sexuelles : Une prise de conscience collective qui progressivement est en train de modifier nos pensées et notre comportement les uns vis-à-vis des autres

  • La location de voiture plutôt que l'achat : modification de nos besoins de possession

  • La mise en lumière des soignants à l'époque du coronavirus : prise de conscience collective que les conditions de travail des soignants ne sont pas acceptables parce qu'aujourd'hui nous en faisons les frais

  • L'amélioration de la santé des gens par la modification de la pensée (épigénétique)

  • etc.

LE LIBRE ARBITRE

Ces idées et prises de conscience individuelles nous mènent collectivement sans nous en rendre compte à pousser les politiques, les entreprises, les journalistes et toutes institutions quelles qu'elles soient à s'intéresser à ces différents thèmes de société où nous exprimons notre volonté de liberté et de choix de vies ; Et nous attendons qu'ils nous apportent des réponses en nous expliquant qu'il y a des limites à notre liberté si nous voulons être en sécurité. Et à force de les entendre parler de ce qui est nous importe, nous finissons par croire que ces idées viennent d’eux.


Pourtant n'avons-nous pas démontré que nous étions libres et en sécurité en créant et en mettant en œuvre nos idées ? parce qu’il a bien fallu que nous soyons suffisamment nombreux à nous jeter à l’eau avec des pensées et des comportements différents pour qu’ils s’y intéressent !


En agissant ainsi, inconsciemment, nous perdons notre libre-arbitre, nous acceptons d'être les enfants de « l'état-providence ». Nous râlons, nous sommes insatisfaits des décisions prises mais nous laissons faire car nous sommes persuadés que nous ne pouvons rien y faire. Nous avons oublié que la pensée est l'outil de création de la réalité la plus puissante qui soit.

LA VOIE DU MILIEU

Aujourd'hui il y a 2 possibilités acceptées par notre société :

  • Soit rester dans le système tel qu'il est puisque nous sommes convaincus de ne pas pouvoir le changer

  • Soit aller vivre dans une yourte, manger des fleurs, et donc sortir du système


Ce sont 2 options extrêmes, n’existerait-il pas une 3ème voie, la voie du milieu qui repose sur la connaissance de soi, c'est-à-dire de ce que nous sommes en tant que conscience, clé de compréhension de la puissance de la pensée ?


Cette voie permet d’être dans et en dehors du système sans vivre sous une tente ou subir un système dans lequel il est parfois difficile de trouver sa place. C’est la voie de l’action pour soi et pour les autres.

Alors oui un nouveau monde peut émerger mais ça ne se fera pas par l'opération du Saint-Esprit mais bien par une volonté individuelle et collective de CHANGER EN NOUS-MEMES et d’être dans un esprit de coopération et d'entraide avec les autres et surtout pas en attendant que ce soient les institutions qui trouvent les solutions pour une vie meilleure.

Car sinon nous prenons le risque, à l'issue du confinement, que ces mêmes institutions médias etc. nous demandent de continuer comme avant en croyant que tout a changé…que ferons-nous ?


YA + K !

Nous avons le pouvoir de changer les choses et cette époque étrange avec le coronavirus nous conduit tous à une forme d'introspection à un moment ou un autre. Et c'est donc une formidable opportunité de se poser les bonnes questions sur le nouveau monde que nous voulons construire et tout part de ce que nous sommes en nous !


YA + K …vivre !


0 vue
Contact
Christelle charlier

Les Séances de coaching ont lieu en face à face, par téléphone et visio (skype par exemple)

Tél : 06 18 56 02 46

christelle.charlier@capera.fr

© 2019 par Christelle CHARLIER - Mentions légales